Traitement et Analyse en Imagerie Multimodale

vignette_WP4Responsable :

Dimitris Visvikis, Directeur de Recherche INSERM

Centres de recherches :

LaTIMCREATIS,  IPHC-ImaBioLTSIICUBECERMEPCEA SHFJVisagesGINLaBRIINCIACRMBMCPPMCRNLTélécom ParisTech

 

 

L’imagerie dite multimodale joue un rôle de plus en plus important dans les phases de diagnostic et de suivi thérapeutique. Cette utilisation est rendue possible en partie grâce au traitement d’image. Celui-ci permet en premier lieu de s’assurer de la précision à la fois quantitative et qualitative des données acquises et en conséquence des différents paramètres extraits des images reconstruites. Dans un deuxième temps, le traitement d’image permet l’exploitation ultérieure des paramètres dérivés des images et facilite le développement de modèles anatomiques et physiologiques nécessaires à la compréhension des mécanismes pathologiques. Enfin la combinaison de ces modèles et des images mutlimodales associées à des données biologiques permet d’établir une signature unique pour chaque patient et d’ainsi faciliter la mise en place d’une médecine personnalisée.

Afin de coordonner à un niveau national les travaux scientifiques dans les domaines relatifs au traitement d’images, en clinique comme en préclinique, le WP4 s’est structuré en 5 sous-groupes :

WP4.1 : Reconstruction d’images mutlidimensionnelles

  • Modélisation paramétrique, sélection des modèles et techniques de régularisation

  • Incorporation de modèles de mouvements dans les phases de reconstruction

WP4.2 : Exploitation d’images multimodales

  • Détermination, extraction et exploration précise des paramètres dérivés des images

  • développement de modèles de fusion spacio-temporelle déformable, reconstruction d’organes et personnalisation p atient

WP4.3 : Bases de données, exploration de données, modélisation du savoir

  • Développement de méthologies pour la construction de bases de données (interopérabilité et gestion de l’hétérogénéité des données), caractérisation individuelle des patients, classification automatique,

  • développement de méthodes pour création d’atlas de modèles de pathologies et de leurs mécanismes

WP4.4 : Simulations numériques

  • Construction de bases de données de simulation, cliniquement réalistes (modèles de pathologies et leurs mécanismes, variabilité anatomique et fonctionnelle intra-patient,..)

WP4.5 : Traitement du signal en MEG / EEG

  • Modélisation de la connectivité fonctionnelle du réseau cérébral,

  • développement du multimodale associant la MEG/EEG,

  • développement de nouvelles recherches et applications cliniques de l’électrophysiologie en temps réel,

  • développement de méthodes pour éviter, corriger, supprimer les artefacts,

  • développement de méthodes pour la reconstruction basée sur la MEG,

  • implémentation et validation des protocoles pour répondre à la norme ISO 9001

 

  • Slide 555 C Cheze Le Rest, CHU Poitiers et M Hatt, LaTIM, Brest
  • Slide 556 C Cheze Le Rest, CHU Poitiers
  • Slide 557 C. Morel, CPPM
Chargement ...